menu close menu
interligne
interligne
Facebook Boucheries André Instagram Boucheries André Youtube Boucheries André
Site Boucherie André
Contacter Boucheries André
Inscription newsletter Boucheries André
menu Boucheries André, du pré à l'assiette
menu Boucheries André, du pré à l'assiette

Le bœuf de Pâques

Partenaires
15 mars 2016

Boeuf de Pâques

 

Le bœuf de Pâques, késako ? Notre éleveur Jérôme sélectionne des génisses charolaises, triées sur le volet, dans les meilleurs cheptels de la région ! Elles bénéficient  d’un traitement privilégié pendant de longs mois, avant d’être présentées devant le jury d’un concours bovin.

 

Jérôme a l’œil bien aiguisé. Il choisit ses génisses, vers l’âge de 18 mois dans les meilleures zones d’élevages, qui disposent des meilleures origines génétiques. Les jeunes génisses doivent posséder une musculature parfaite, un cuir fin, un large mufle et être dotées d’un fort potentiel de croissance !

 

Une fois ses belles sélectionnées et son petit troupeau formé, Jérôme bichonne ses reines des prés dans sa Ferme du Trèfle. Au programme, un hivernage dans des conditions optimales, avec le moins de congénères possible pour profiter d’un espace suffisant et aussi pour éviter tout contact trop violent et tout risque de blessure. Au printemps venu, les charolaises sont placées dans les meilleurs pâturages, avec un maximum d’espace.

En ce qui concerne l’alimentation, Jérôme fait appel à un nutritionniste spécialisé, 6 mois avant le concours. L’affinage évolue pendant cette période, en fonction des besoins alimentaires et des variations météorologiques. Parallèlement à cela, les bêtes ont un suivi de santé très régulier, tout au long de l’année, plusieurs fois par jour.

 

A l’approche du concours, l’étable prend des faux airs de salon de beauté. Les belles sont choyées : lavées à grande eau, shampouinées de la tête aux pieds, des cornes aux onglons. Elles sont également tondues de manière à mettre en valeur leurs masses musculaires impressionnantes. Les génisses sont préparées chacune pendant 2 à 4 heures.

 

Le jour-j,  Jérôme charge précautionneusement ses protégées dans le camion. Il les rassure, afin qu’elles évitent de se blesser, d’angoisser. Une fois arrivée, une dernière mise en beauté est de rigueur : lavage et lustrage à l’étrille. A 7h, c’est l’arrivée du jury, qui aura la lourde tache de déterminer les grandes gagnantes !

Cette année, les charolaises bichonnées par Jérôme ont su séduire le jury du concours de bovins de Pâques de Bourg-en-Bresse. Notre éleveur peut être fier de ses 14 bêtes présentées, qui ont décrochées entre autres : 7 « premier prix », 3 super prix d’honneur ainsi que le prix de la Ville de Bourg en Bresse.

Découvrez notre bœuf de Pâques, qui sera en magasin dès demain !