menu close menu
interligne
interligne
Facebook Boucheries André Instagram Boucheries André Youtube Boucheries André
Site Boucherie André
Contacter Boucheries André
Inscription newsletter Boucheries André
menu Boucheries André, du pré à l'assiette
menu Boucheries André, du pré à l'assiette

Cuisinez les pâtes, elles sont épatantes !

Conseils
02 septembre 2014

Finies les vacances, l’heure de la rentrée a sonné ! En cette période d’importantes dépenses, la moindre économie est la bienvenue, à commencer dans les assiettes. Peu chères, rapides à préparer et appréciées de tous, les pâtes sont une bonne alternative pour contenter à la fois les gourmands et le porte-monnaie. Mais pas question de se cantonner aux classiques sauce tomate et fromage râpé, se régaler, ça ne compte pas pour du beurre ! Avec un soupçon d’astuce, une pincée d’imagination, vous verrez qu’il est possible de faire preuve d’originalité sans se ruiner !

Les pâtes en cuisine, c'est épatant !


Un peu d’histoire !

Italie ? Chine ? Ni l’une ni l’autre ? L’origine des pâtes est depuis longtemps controversée et fait l’objet de nombreux débats. Une chose est certaine, elles existaient déjà en Chine lorsque Marco Polo y a mis les pieds à la fin du XIIIe siècle. Le marchand vénitien les aurait alors rapportées avec lui en Italie, donnant ainsi naissance à ce qui deviendrait rapidement l’un des emblèmes de la cuisine italienne.


Les différents types de pâtes

On distingue les pâtes sèches, déshydratées et destinées à une longue conservation (leur taux d’humidité est inférieur à 12%), aux pâtes fraîches qui doivent être consommées rapidement.

Les pâtes sèches sont fabriquées à partir de semoule de blé dur et sont les plus classiques en France. Les pâtes fraîches sont faites de semoule de blé tendre et d’œufs.

Pour recevoir l’appellation « pâtes aux œufs » (qu’elles soient sèches ou fraîches), elles doivent contenir un minimum de 140g d’œufs entiers (ou jaunes d’œufs) par kilogramme de semoule.


De toutes les formes, toutes les tailles et toutes les couleurs

Il existe pas moins de 300 sortes de pâtes en Italie ! Selon leur taille et leur forme, on les classe suivant les catégories suivantes :

– Pâtes longues (pasta lunga) : nouilles, spaghettis, linguines, cheveux d’ange (capellini), fusili lunghi

– Rubans (fettuce): tagliatelles, fettucine, nouilles plates, pappardelles…

– Tubes (tubi) : penne rigate (rainurés), penne lisce (lisses), rigatoni, pennoni, macaroni, coquillettes…

– Pâtes farcies : tortellinis, ravioles, raviolinis, cannelloni, lasagnes…

– Pâtes à potage : risoni, vermicelles, tubetti, quadrucci…

– Pâtes fantaisies : farfalle, gnocchis, escargots, coquilles, orecchiette…

Rouges, vertes, jaunes, noires, marrons ou même bleues, les pâtes peuvent arborer de jolies couleurs pour égayer les assiettes et apporter des saveurs aux plats. Les colorants utilisés sont naturels et extraits de légumes (tomate, betterave, épinard, champignon…), d’épices et herbes aromatiques (safran, basilic…) ou encore de l’encre de seiche.


Gourmands, amusez-vous !

Selon la saison, les envies, le contenu du placard, du réfrigérateur et la variété de pâtes, il existe une infinité de possibilités pour les accommoder. En Italie, on dit même qu’il existe autant de pâtes que de cuisiniers, c’est dire ! Alors, à vous de jouer !

Pour changer de la traditionnelle sauce tomate, accompagnez vos pâtes d’un pesto d’amandes grillées, d’une sauce aux noix ou au fromage, ou simplement de citron.

Question ingrédients, les variantes ne manquent pas. Ajoutez des légumes (courgettes, aubergines, tomates cerises, champignons…), du jambon cru, de la viande (bœuf, poulet,…), du poisson (saumon, thon…) ou d’autres produits de la mer comme les moules, les crevettes ou les noix de Saint Jacques.

Et pourquoi ne pas revisiter les grands classiques à votre sauce ? Testez les lasagnes chèvre/lard/épinards ou celles aux trois fromages. Avec les coquillettes, lancez-vous dans un risotto !

Enfin, avec vos restes de pâtes, réalisez des salades, parfaites pour un repas équilibré, ou faites-en des galettes, un gâteau ou même une frittata.

 A vous la dolce vita !